urbagora.bebibliothèquecatalogueform follows finance

Form follows finance

L’Empire state building et les forces qui l’ont façonné

Présentation de l'éditeur

Immeuble qui demeura « le plus grand et le plus haut du monde » pendant 40 ans, l’Empire State Building fut, en son temps, l’opération immobilière de tous les records : 16 mois de chantier pour 200.000 m2 et 380 m de haut. Un article de Fortune en 1930 le décrit comme « un prisme bizarrement taillé, délimité d’un côté par 7.800 m2 de terrain et plafonné de l’autre par un budget de 35 millions de dollars ; les autres facettes en [sont] : la loi de décroissance des rendements, celles des caractéristiques physiques des structures en acier, les exigences des ordonnances du zonage et une mise à disposition locative au 1er mai 1931 ». Malgré son statut d’exception, Carol Willis montre que le mastodonte répondait aussi à une règle architecturale bien américaine – selon laquelle la forme suit (d’abord)... son financement.

Carol Willis est professeur à Columbia University et directrice-fondatrice du Skyscraper Museum à New York.
En 1995, Form Follows Finance (Princeton University Press) a reçu le prix du meilleur livre sur l’urbanisme nord-américain de l’Urban History Association.

Références

Auteur : Carol Willis.

Editeur : B2

Date de publication : octobre 2012

Nombre de pages : 74

ISBN 13 : 782365090087

Statut dans la bibliothèque

Au catalogue

Date d'entrée au catalogue : 11 janvier 2017

Empruntable : par les membres d'urbAgora.

Actuellement disponible : oui.